Loi AGEC - zoom sur la suppression du plastique jetable

La loi AGEC promulguée le 10 février 2020 se fixe 5 objectifs que nous rappelons rapidement ici : 
1- Sortir du plastique jetable ;
2- Mieux informer les consommateurs ;
3- Lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire
4- Agir contre l’obsolescence programmée
5- Mieux produire.

Aujourd'hui, nous nous intéressons tout particulièrement à l'objectif n°1 qui vise la fin du plastique à usage unique. 

Objectif : suppression du plastique jetable 

Chez Bocoloco, nous sommes attentifs et soucieux de proposer un service zéro déchet pour supprimer le plastique dans la consommation de tous les jours. 
La consigne est la solution que nous proposons depuis maintenant 3 ans pour éviter les emballages à usage unique.

Au début marginale, la consigne s'avère de nouveau très intéressante pour atteindre les objectifs imposés par la loi AGEC

Voici un premier rétroplanning des actions prévues jusqu'en 2026 pour vous donner une idée des champs d'application. 



Deux points de cette loi AGEC attirent tout particulièrement notre attention. 

Le décret 3R

Les 3R sont pour Réduire-Réutiliser-Recycler.
Des objectifs nationaux sur 5 ans sont fixés par les décrets 3R, dans le cadre de la loi anti-gaspillage.

Un premier décret pour la période 2021-2025 a été publié le 30 avril 2021.

Ces objectifs se concentrent autour de la réduction, de la réutilisation, du réemploi et du recyclage :

📌 Réduire de 20% les emballages plastiques à usage unique d'ici fin 2025. Les moyens pour y arriver doivent être, à minima pour la moitié, liés au réemploi et/ou au recyclage.

📌 Réduire de 100% les emballages en plastique à usage unique « inutiles ». 
Par exemple certains blisters plastiques autour de produits qui n'en ont pas la nécessité (ex : les piles, les ampoules).

📌 Recycler 100% des emballages en plastique à usage unique d'ici le 1er janvier 2025. La faisabilité de ce recyclage sous-entend un plastique qui ne contient pas de substances qui empêchent le recyclage ou perturbent les chaînes de recyclage. 

Dans le cadre de l'étude "Comment les consommateurs perçoivent-ils les emballages ?" , Citeo souligne que les français ont de plus en plus envie de voir disparaître le plastique dans le cadre de leurs achats. 
Quelques chiffres :
23% des consommateurs souhaitent peu d’emballages contre 16% en 2018; 
7 consommateurs sur 10 considèrent que les fruits et légumes emballés ne favorisent pas l’achat, préférant le vrac (même en période de pandémie). 

Les lois sont donc soutenues par une pression sociale pour mettre en place des solutions plus durables et mettre fin aux emballages à usage unique. 

La loi climat et résilience

L’article 23 de la Loi « Climat et résilience » n° 2021-1104 du 22 août 2021 fait état d'un objectif ambitieux. 
A partir de janvier 2030, les commerces de plus de 400 m2 devront avoir une offre "sans emballage primaire" qui représente a minima 20% de la surface totale. 
C'est la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui sera en charge de vérifier son application. 

Qu'est ce qu'on entend par "emballage primaire" ? Le décret stipule que le vrac est inclus dans cette catégorie, comme toutes les solutions qui permettent une alternative aux emballages à usage unique.  
Cet article fait, d'ailleurs, partie du chapitre III intitulé  "Accélérer le développement de la vente en vrac et de la consigne du verre" ;) (Articles 23 à 29).

Pourquoi ce décret est important ? les grandes et moyennes surfaces (GMS) représentent un marché de masse. Les hypermarchés sont fréquentés par une grande partie des français et regroupent les produits de la plupart des industriels et marques.
Changer la structure des GMS, c'est nécessairement impacter tous les industriels comme tous les consommateurs. 
C'est un changement énorme, un vrai bouleversement des modes de consommation. 
Ce n'est pas anodin, ni dans sa mise en place, ni dans ses conséquences. 



Notre rôle, chez Bocoloco, est d'aider les industriels et marques à proposer des produits qui pourront être comptabilisés dans ces 20%. Ceci grâce à la consigne qui permet de mettre en place une boucle du réemploi et de mettre en place une économie circulaire durable et sans emballage à usage unique. 

source : https://www.ecologie.gouv.fr/

Vous pouvez retrouver la totalité de la loi climat et résilience ici : https://www.ecologie.gouv.fr/loi-climat-resilience

Vous pouvez retrouver le décret 3R 2021-2025 ici : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043458675?r=iG3h45I0rf